Zéphyr Wright #AZChallenge


Alphabet Illustré  Valérie Hugo

Zéphyr Wright

Allez on finit en beauté ces 26 jours intenses avec la cuisinière de ‘’Lyndon Baines Johnson’’ et de son épouse Claudia ‘’ Ladybird’’ Johnson. C’est mon article le plus court je crois, et probablement celui qui m’a donné le plus de plaisir à écrire, car Zéphyr Wright représente pour moi, l’essence de la cuisinière familiale.

 

Mrs. Zephyr Wright, the White House cook, takes loaves of fresh baked bread from the oven in Washington, 1961. (AP Photo)

Zéphyr était une excellente cuisinière qui travailla pendant plus de 30 ans pour les Johnson y compris lors de son mandat de Président à la Maison Blanche. Elle naquit à Marshall au Texas et était au collège lorsqu’elle fut recommandée à Claudia Johnson qui recherchait une cuisinière.

Sa cuisine traditionnelle du Sud des Etats Unis, ‘’Southern’’, lui assura un long séjour chez ce couple politique. Elle leur prépara ses spécialités ‘’ fried chicken, hash, peach cobbler, et popovers’’ et bientôt tout le monde politique de Washington se pressa aux portes des Johnsons, espérant être invités à diner. Beaucoup de liens et de relations se nouèrent autour de la table. Des employés de la Maison Blanche, des membres du congrès, journalistes et autre figures influentes de Washington DC dégustèrent les petits plats préparés par Zéphyr.

Dans les cuisines de la Maison Blanche, régnait René Verdon, un chef français, qui avait été employé par l’administration Kennedy. Une fois élu président, LBJ et Ladybird divisèrent les taches. Verdon préparait tous les diners de protocole pendant que Zéphyr faisait toute la cuisine privée du couple dans une cuisine privée au deuxième étage. La cuisine française de Verdon, néanmoins n’était pas vraiment au goût des papilles gustatives texanes des Johnson et le chef donna sa démission assez rapidement. Zéphyr s’occupa alors de tous les repas de la Maison Blanche, jusqu’à l’arrivée du nouvel ‘’ Exécutive Chef ‘’, Henry Haller.


L’influence de Zéphyr Wright s’étendait bien plus loin que le petit monde des cuisines. Quand LJB assistait aux sessions du Congrès, les Johnson se déplaçaient de Washington DC au Texas pendant les pauses législatives. Wright souffrit de beaucoup d’indignités pendant ces voyages dues aux lois et coutumes ségrégationnistes. Elle finit par refuser de voyager en voiture et resta à Washington toute l’année. Pendant que LBJ cherchait des supports au congrès pour la loi ‘’ Civil Right Acts’’ de 1964, il utilisa le triste exemple des expériences « Jim Crow » infligées à Zéphyr pour pousser les législateurs récalcitrants à soutenir cette loi qui fera date. Après avoir signé le document, LBJ donna à Zéphyr un des stylos qui avait été utilisé pour parapher la loi.

‘’ Les lois Jim Crow (Jim Crow Laws en anglais) sont une série d’arrêtés et de règlements promulgués généralement dans les États du Sud des États-Unis ou dans certaines de leurs municipalités, entre 1876 et 1964. Ces lois, qui constituaient l’un des éléments majeurs de la ségrégation raciale aux États-Unis, distinguaient les citoyens selon leur appartenance raciale et, tout en admettant leur égalité de droit, elles imposèrent une ségrégation de droit dans tous les lieux et services publicsLes plus importantes introduisaient la ségrégation dans les écoles et dans la plupart des services publics, y compris les trains et les bus. Le nom « Jim Crow » vient de la chanson de Thomas Ric, un émigrant anglais aux États-Unis, le premier à se produire en public en se noircissant le visage et les mains ‘’ Wikipédia.

Deux recettes de Zéphyr adaptées aux papilles françaises. Merci à ”Marie Claire” et ”Cuisine et Vins de France.”

Crumble aux pêches

 

Ingrédients

100 g de poudre d’amande
50 g de farine
70 g de beurre mou
100 g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
1 cuillère à café d’extrait d’amande amère
5 pêches bien mûres environ ou une grosse boîte de pêches au sirop

Méthode

Préchauffer le four à 200°C (thermostat 7).
Couper les pêches en cube, les disposer au fond d’un plat.
Pour la pâte à crumble, mélanger tous les ingrédients restants pour en faire une pâte sableuse.
Si elle est trop collante, ajouter un peu de farine.
Une fois la pâte bien sableuse, l’effriter sur les pêches.
Enfourner 40 min environ jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.
Vous pouvez décliner cette recette avec des poires et des pommes. Pour les gourmands de chocolat, râper un peu de chocolat sur les pêches… C’est délicieux !

Curry de crevettes au gingembre et à la crème de coco

 

Ingrédients

• 800 g de queues de crevettes crues
• 1 gros oignon doux
• 2 gousses d’ail
• 20 cl de lait de coco
• 1 tronçon (3 cm) de gingembre frais
• 2 petits piments secs
• 1 cuil. à café de graines de cumin
• 1 cuil. à café de graines de coriandre
• 1 cuil. à café de graines de moutarde
• 1 cuil. à café de curcuma en poudre
• 1 cuil. à soupe de poudre de curry
• 15 cl d’huile

Méthode

Ecrasez les piments en éliminant les graines.
Mettez-les dans un plat creux avec le cumin et les graines de coriandre.
Pelez et rapez très finement le gingembre, réduisez-le en pâte dans un mortier ou un mixeur et ajoutez-le dans le plat.
Pelez et écrasez les gousses d’ail, ajoutez-les également.
Versez ensuite 12 cl d’huile, mélangez, ajoutez les crevettes décortiquées.
Laissez mariner 1 h au frais.
Faites chauffer le reste d’huile dans une sauteuse.
Mettez l’oignon émincé à dorer, ajoutez les graines de moutarde et la poudre de curry, saupoudrez de curcuma et faites revenir en remuant.
Egouttez les crevettes en conservant le maximum des épices de la marinade et ajoutez-les dans la sauteuse.
Montez le feu et faites revenir le tout pendant 5 min en remuant délicatement.
Ajoutez alors le lait de coco, baissez le feu et faites chauffer 5 min.
Rectifiez l’assaisonnement et servez accompagné de riz.

Sources

http://heysistah.com/page/6/
https://www.marmiton.org
https://www.marieclaire.fr (Cuisine et Vins de France)
Wikipédia

1 thought on “Zéphyr Wright #AZChallenge

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *